Bios Urn, est une urne funéraire qui se transforme en Arbre et Chez My Will on adore ce concept !

Bios Urn, est une urne funéraire qui se transforme en Arbre et Chez My Will on adore ce concept !

L’idée est de contrebalancer l’empreinte carbone laissée par la vie, de faire un choix écologique et responsable, ou tout simplement un retour à la terre et à la nature.

L’objectif ? Remplacer les cimetières par des forêts, visiter par les familles et abritant la vie. Il s’agit ici, d’une solution novatrice dont nous voulions absolument vous faire part !

« Le but de cette urne est d’offrir une alternative durable pour se souvenir des personnes disparues, d’une manière naturelle et contemporaine », explique l’entreprise sur son site. Elle veut promouvoir une nouvelle manière de voir la mort, où la fin de vie est « une transformation et un retour à la vie à travers la nature ».

L’urne 100% biodégradable est fabriquée avec de la noix de coco, de la tourbe compactée ainsi que de la cellulose et intègre la graine d’un arbre (Érable, Sauterelle, Pin, Chêne, Arbre de la vie (Paulownia), Séquoia ou la graine de son choix).

Si ce concept vous intéresse, vous pouvez dès à présent commander votre Urne Bio ici : https://urnabios.com/ambassador/Srasmus/?campaign=mywill

La Bios Urn est disponible à 140 euros.

A titre d’information le prix des urnes funéraires classiques varie entre 100 et 400 euros : Bios Urn est donc une solution abordable et surtout écologique.

A savoir : La législation impose des formalités strictes pour la possession d’une urne funéraire, pour plus d’informations :http://www.afif.asso.fr/francais/conseils/cendres.html

Il est donc possible d’obtenir l’accord de votre mairie !

Chez My Will, vous pouvez être mis en relation avec l’entreprise de votre choix mais pas seulement : vous pouvez aussi bénéficier de solutions innovantes et pleines de sens comme cette urne proposer par Bios Urn. Il faudra simplement mentionner à l’entreprise choisie que vous avez déjà en votre possession l’urne en cas de crémation.

Voici la vidéo